Temps de lecture : 2 minutes

Au commencement, il y avait les virus, les bactéries, les eucaryotes (organismes, unicellulaires ou multicellulaires) puis un beau jour les plantes.
Bon, c’est vite raccourci mais vous êtes au bon endroit pour enfin comprendre et lire l’arbre généalogique du vivant que l’on nomme scientifiquement : classification phylogénétique. Vous allez voir, avec les illustrations tout devient plus lisible.

A droite sur l’illustration, vous y verrez l’arbre du vivant dans son intégralité. Il se compose de 3 grands axes (Eukaryota ,PlantaeAnimalia) qui portent respectivement les 7 règnes du vivant (mis à jour en 2015) : Bacteria, Archaea, Protozoa, Chromista , Plantae, Fungi, Animalia. Ces 7 règnes composent le premier niveau de classification.

Quand on aborde l’étude d’une plante, on appréhende respectivement 7 niveaux de lecture : son règne, son embranchement, sa classe, son ordre, sa famille, son genre et son espèce.

 

L’embranchement représente le deuxième niveau de classification des espèces vivantes. Je vous donne quelques exemples connus pour les plantes. Les bryophytes, représentés par les mousses se distinguent par leur absence de racines et de lignine. Vous avez bien vu dans la forêt les mousses s’ancrent au substrat sur lequel elles poussent, ne produisant pas de graines mais des spores, comme les fougères. Les fougères appartiennent au règne des ophioglossales.

Pour nos plantes chéries d’intérieur, la plupart à 99% sont des angiospermes (plantes à graines dans un récipient). Une fois que nous avons ces informations, le troisième et quatrième niveau  sont les classes et les ordres avec les Monocotylédones ou les Dicotylédones.

Après ce passage étroit entre les ordres, le cinquième niveau se composent des familles, au nombre de 7 pour les plantes. Vous allez voir vous en connaissez tous au moins 3 !

Livre L’art et la science d’Ernst Haeckel et Rainer Willmann – Éditions TASCHEN

Le jeu des 7 familles botaniques

 

Pas d’ordre particulier pour le classement de ces familles, je vais vous les présenter dans l’ordre alphabétique. Je donnes quelques exemples par famille pour illustrer mon propos. La liste est non-exaustive.

  • Arécacées (Arecaceae) avec comme exemples : les palmiers, le rotin et les cocotiers.
  • Broméliacées (Bromeliaceae) avec l’ananas, le tillandsia et les dyckia.

 

  • Musacées (Musaceae) avec les bananiers ( 95 espèces différentes pour les bananiers ! )
  • Liliacées (liliaceae) avec les aloès, ciboulette, poireau, ail, oignon, asperge, échalote, muguet, lis, tulipe…
  • Orchidées (Orchidaceae) avec la vanille, phalaenopsis, dendrobium, ophrys…
  • Poacées (Graminés) avec la citronnelle, bambou, maïs, riz, avoine, orge, canne à sucre…
  • Zingiberales (Zingiberaceae) avec plusieurs condiments connus comme le curcuma ,gingembre et la cardamome.

Livre Botanicum, Katie Scott & Willis Kathy J.

Je vous recommande la lecture de ce superbe article du magazine Gardenfab qui va vous raconter par diverses histoires, le rôle de personnages (parfois mal connus) et de plantes qui ont permis de mieux appréhender 
le monde végétal.